Skip to content
July 10, 2012 / edwardonbebop

Une promenade initiatique et symbolique à Toulouse

Ce samedi, j’ai décidé de partir dans les rues de Toulouse. Sans but ou presque.

Une fois mes quelques petites courses effectuées, je me suis dirigé vers le centre de Toulouse à pied en empruntant des petites rues (dans la mesure du possible). J’avais dans la tête l’idée d’apprendre à connaître ma ville et donc de retenir quelques nouveaux noms de rues.

J’ai découvert par exemple la rue du Tabac, près du Quai de la Daurade. Une petite rue assez jolie aux briques très rouges.

Ou encore la rue perpendiculaire à cette dernière: la rue des Lanterniers que j’aime bien, sans trop savoir pourquoi.

Après un bon moment et plusieurs kilomètres parcourus, je décidai de me poser. J’ai fini par choisir d’aller dans un restaurant salon de thé qui me paraissait plutôt calme (malgré sa proximité de la rue). Le Safran. Un salon de thé marocain dans la rue de la Bourse.

J’ai été reçu tel un invité de marque et comme un voyageur fatigué et encombré en même temps.

“Soyez le bienvenu avec tout votre matériel” fûrent ses mots.

L’homme au large sourire aurait pu donner l’impression d’être moqueur ou de critiquer les masses de technologies que je portais avec moi (juste mon téléphone et mon énorme casque pour la musique en réalité). Or son sourire paraissait absolument sincère et donc venant de lui, ces paroles sonnaient plutôt comme: “Posez vos affaires et venez vous reposer cher voyageur étranger.”. J’interprète librement, mais l’idée correspond bien à mon ressenti. Un accueil très chaleureux en fait.

Après avoir choisi une petite table il est venu s’enquérir de mes désirs de la façon la plus courtoise et originale qu’il m’ait été donnée d’entendre:

“Comment puis-je vous encombrer ?”

Sous cette formulation un peu étrange, plusieurs idées sont véhiculées à mon sens.

Tout d’abord l’homme vient clairement montrer qu’il est à notre service bien sûr. Le choix du mot “encombrer” m’a interpelé au premier abord. Finalement à mes oreilles il voulait dire: “Comment puis-je remplir cette table de sorte que vos désirs soient satisfaits ?”.

Une façon bien inhabituelle, mais finalement bien plus courtoise et agréable qu’un basique: “Qu’est-ce que je vous sers ?”.

Dès les premiers instants passés dans ce salon des émotions variées m’ont traversé: surprise, bien-être, amusement et curiosité. Malgré cette diversité de sensations, j’ai malgré tout eu le sentiment d’être chez moi. Plutôt étonnant pour une première visite.

En tant qu’amateur de thé, j’ai pris un thé au gingembre accompagné d’un makrout (du miel et des dattes, comment ne pas aimer ?).

Un vrai régal. Ceci a largement contribué à ma détente tout en satisfaisant la faim qui me tiraillait en même temps que l’envie de m’arrêter un moment pour déguster un bon thé. Je n’ai pas été déçu.

Il ne m’a fallu que peu de temps avant de vouloir écrire. Garder une trace de ma visite en ce lieu mais aussi laisser libre cours à mon imagination pour écrire ce qui me passait par la tête. Les deux choses sont venus facilement, en même temps et se sont même entretenues l’une l’autre.

Après réflexion, j’ai rapproché cet endroit qui m’évoquait “chez moi” à un possible lien avec les origines méconnues de ma famille (en tout cas mal connues de moi sinon même de mes parents).

J’ai choisi de considérer ce salon de thé comme un lieu symbolique qui baliserait le chemin de ma quête d’identité. Car nombre de mes préoccupations tournent autour de ce seul et même problème, cette interrogation qui me tiraille: qui suis-je ?

Cet endroit sera donc un point de départ, un symbole, un repère.

 

Les photos ont été prises avec mon téléphone uniquement, pas de trucage ni d’effet. Elles ont simplement été redimensionnées (pour des raisons d’économie).

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: